Ponceuse à bande

Les avancées technologiques touchent différents domaines et nous permettent d’effectuer une grande variété opérations, sans trop d’efforts et en un temps record. Outre les appareils électroménagers et les dispositifs chirurgicaux, les outils tels que les ponceuses à bande sont en constante évolution et facilitent grandement la réalisation de tâches, comme le dégrossissage.

Si les ponceuses électriques étaient réservés aux professionnels, elles sont actuellement accessibles aux bricoleurs confirmés, mais également aux néophytes désireux de se lancer dans des travaux de rénovation.

Un excellent appareil pour le ponçage

En quelques années, la ponceuse à bande est devenue un outil incontournable pour les bricoleurs amateurs. Cet appareil peut être mis en œuvre dans le dégrossissage de matière brute, mais également dans le lissage. Il est généralement utilisé par les professionnels et les particuliers, dans la rénovation de maison et dans celle de mobiliers.

Ce type d’outil est adapté aux travaux sur des matériaux durs et des matériaux relativement fragiles, tels que le bois. Il peut se présenter comme la solution idéale pour redonner vie à de vieux meubles ou pour éliminer les imperfections d’une surface bétonnée, avant la mise en place de revêtement. Il est toutefois important de noter que, certains appareils sont plus destinés aux gros travaux tandis que d’autres ont été conçus pour la rénovation de pièces de dimensions restreintes : tables, placards, chaises, etc.

Dans le choix d’une ponceuse, il est fortement recommandé de déterminer précisément les opérations à réaliser. Les modèles de grande taille sont à privilégier pour le ponçage de surface dure et relativement étendue.

Par ailleurs, il est préférable d’opter pour un outil moins encombrant et plus maniable, dans la réalisation de petits travaux dans le neuf ou la rénovation.

A noter que, certains modèles de ponceuses ont été taillés pour la réalisation de tâches spécifiques, telles que le renouvellement de la peinture de véhicule.

Les différentes ponceuses

Avant l´achat d´une ponceuse il est préférable de s’informer sur les différents modèles proposés sur le marché. Il existe 4 types de ponceuses.

La ponceuse à disque : elle est le modèle le plus connu et le plus ancien. Malgré qu’elle soit considérée comme obsolète par de nombreux professionnels, elle reste particulièrement polyvalente et peut être d’une grande utilité dans les travaux de ponçage de mobiliers ou de découpe de métaux.

Cet outil souvent utilisé par les menuisiers. Sa faiblesse réside dans son mouvement rotatif qui peut laisser des traces disgracieuses sur le bois, sans la mise en œuvre de certaines techniques.

La ponceuse électrique : cette ponceuse possède également une excellente notoriété. Elle peut être considérée comme un compromis entre le modèle à disque et les ponceuses de nouvelle génération. Elle permet de réaliser des travaux relativement intenses, en peu de temps et permet d’éviter efficacement les éventuelles traces.

Elle est cependant destinée à des mains aguerries dans la mesure où, une mauvaise manipulation pourrait rapidement entraîner des dégâts parfois irréversibles, sur les matériaux à travailler.

La ponceuse excentrique : de taille généralement restreinte, la ponceuse excentrique est destinée aux finitions. Entre les mains d’un bricoleur amateur, elle peut fournir des résultats de qualité professionnelle, grâce son excellente maniabilité.

Les modèles excentriques, sont généralement utilisés pour le lustrage. Ils doivent donc être équipés d’abrasifs à grains extrêmement fins, contrairement aux outils destinés au dégrossissage.

La ponceuse à bande : contrairement aux modèles excentriques, ceux à bande sont nettement plus puissants. Ils sont logiquement plus encombrants et plus lourds. Grâce à leurs performances exceptionnelles, ils sont plutôt destinés aux gros travaux, ce qui ne les empêche pas d’être exploités dans de petites opérations de rénovation.

Pour ceux qui éprouvent des difficultés à choisir leur matériel, il est parfois recommandé de s’appuyer  sur les avis des experts ou d´un bricoleur expérimenté.

La ponceuse à bande et les mesures de sécurité

La ponceuse à bande est un actuellement un produit très prisé des bricoleurs amateurs, désireux de s’équiper d’un appareil pouvant être utilisés dans diverses tâches (dégrossissage, finition, etc.).

Proposé dans de nombreux magasins physiques spécialisés et sur des sites de vente ligne, cet outil est performant et peut être utilisé par des mains peu habituées à des travaux de rénovation ou de construction. Néanmoins, malgré sa maniabilité exceptionnelle et sa facilité d’utilisation, les risques d’accident restent élevés et il est fortement conseillé de prendre quelques précautions, pour éviter les éventuels dégâts sur sa santé.

Que les travaux soient réalisés avec une ponceuse équipée d’un moteur de plus de 1000 W ou avec une lime électrique de puissance et de taille restreintes, il vaut mieux suivre les instructions du fabricant en consultant et le mode d´emploi. Ce dernier comprend généralement les précautions d’emploi et fournit des précieux conseils, permettant de limiter les risques d’accident et de garantir la qualité des travaux.

Avant de se lancer dans une quelconque activité de bricolage, nécessitant l’intervention d’une ponceuse à bande, il est fortement conseillé de toujours porter un masque. En effet, qui dit ponçage dit poussière.

Bien qu’elle soit dotée d’un système d’aspiration et d’un sac à poussière, la ponceuse à bande éjecte toujours des particules fines qui peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, en cas d’inhalation. Un masque adapté aux travaux de ponçage limite grandement l’infiltration de ces particules dans les voies respiratoires et permet d’éviter des maladies plus ou moins graves.

Des lunettes peuvent également être utiles dans la mesure où, les copeaux de bois ou de métal non aspirés peuvent représenter de grands dangers pour les yeux de l’utilisateur, dans le cas où ils sont éjectés par la ponceuse.

Outre le masque et les lunettes, il est important de toujours garder un œil sur le câble d’alimentation. Avant de démarrer l’outil, l’utilisateur doit positionner le câble derrière lui, afin d’éviter les dégâts sur cet élément et les éventuels courts-circuits.

Pour information, à l’instar du bricoleur, la ponceuse peut subir des dommages importants, sans la mise en œuvre de quelques mesures de précaution. Pour optimiser la durée de vie de son matériel, il est fortement déconseillé de poncer une surface présentant des clous ou des agrafes.

Par ailleurs, quelle que soit la dureté de la matière à poncer, il est recommandé de toujours ajuster le variateur de l’outil, à une vitesse relativement faible.