La réalisation du ponçage d’un plafond

Avant d’appliquer une nouvelle peinture ou un nouveau papier peint, il est nécessaire de poncer le plafond. La nouvelle construction et le renouvellement de votre maison nécessitent un ponçage en faveur d’obtenir une peinture lisse.

La présence du bon matériel facilite le décapage et le bricolage de votre plafond. Vous devez planifier les préparatifs pour éviter les dégâts durant et après la tâche. Faites le bon choix du matériel et pratiquez une méthode d’application simple pour réussir le bricolage.

Arranger l’élément de travail

Le ponçage d’un plafond parait une opération à danger, donc on se prépare afin de prévenir les incidents pendant l’activité. On doit organiser et examiner les différents détails comme sécuriser le milieu de travail et chercher les outils à employer.

couvrir les meubles

On évacue totalement l’endroit et déplace tous les meubles dans une autre pièce ou à l’extérieur. Pensez à servir des couvertures comme bâches, drap usé ou film en polyéthylène pour se protéger de la poussière. Protégez et colmatez la rainure de portes par des serviettes de bain ou de vieux torchons.

Faites aussi attention à vous, portez des équipements de protection : une lunette, un gant, une combinaison et un masque. Enfin, il semble mieux de poncer un plafond dans un endroit bien aéré. Surtout, les fenêtres doivent rester ouvertes.

Exécution du ponçage

La première étape pour poncer un plafond confortablement, c’est de bien choisir le matériel approprié à la tâche. Le travail à la main-d’œuvre risque de vous épuiser, il est préférable d’utiliser une ponceuse girafe. Une telle machine parait la plus adaptée et très facile à pratiquer avec son manche télescopique et sa tête orientale.

Une ponceuse girafe n’a pas besoin d’escabeau, il semble efficace pour poncer un plafond sans quitter le sol. Il suffit de la brancher à une rallonge de 20 mètres environ. Ensuite, vérifiez le matériel et installez-la avant le ponçage pour éviter de retrouver en dessus de votre centre d’intervention.

Videz le conteneur de poussière, et placez un disque de papier abrasif grain moyen, puis régler la longueur du bras télescopique votre ponceuse. Commencez avec quelques la vitesse minimum avant de passer à une vitesse supérieure.

ponceuse girafe

Travaillez avec et poncez toute la surface. Après on change le disque de papier abrasif moyen contre un papier abrasif fin et effectue un deuxième ponçage. La ponceuse ne doit pas rester trop longtemps sur le même endroit de votre plafond. Cela garantit l’uniformité de la surface du plafond.

Tâche accomplie : place à la finition

Une fois le ponçage de votre plafond atteint sa finalité, pensez à nettoyer la surface travaillée. Ensuite, balayez et passez un coup d’aspirateur spécial pour enlever toute la poussière. Vous arrivez à dégager les dernières traces de poussière à l’aide d’un torchon bien humide ou un chiffon.

Le ponçage reste une procédure à exécuter afin d’avoir une surface lisse et complète, avant la peinture de votre plafond. C’est un travail laborieux, ce qui implique que l’utilisation d’une machine est préférable si la surface est trop importante. Ne pensez pas à le faire à la main au risque de vous fatiguer très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *