Guide de rénovation du parquet ancien

Quand vient le terme d’usure du parquet, il commence à se gonfler, se ternir, se gondoler ou tout simple se tacher. Mais ce n’est pas pour autant que vous êtes forcé de le remplacer, une petite touche de rénovation suffit. Sur ce cadre, voilà nos trucs et astuces !

Évaluation des travaux à réaliser

Le parquet pimente l’esthétique d’une pièce, lui offrant une touche chaleureuse et chic. Cependant, le revêtement requiert une attention particulière pour durer plus longtemps. Alors, si vous vous attachez à votre vieux parquet pour le changer, tâchez de cacher son grand âge, au travers des travaux de rénovation.

Avant d’entamer quoi que ce soit, il est fondamental d’évaluer les dégâts à juste titre. Constatez en premier lieu la présence d’humidité. La rénovation d’un parquet avec dégât des eaux est différente d’une simple rénovation. Effectuez un devis en conséquence pour voir si le remplacement ne serait pas mieux.

parquet ancien

Dans le cas où le budget serait démesuré, le parquet stratifié serait une bonne alternative. Ainsi, vous bénéficiez d’un prix assez doux pour d’excellentes qualités d’esthétique et de résistance. Mais si les travaux de rénovation se révèlent plus raisonnables, suivez la prochaine étape.

Ponçage de votre parquet ancien

Une fois la pièce dépourvue de tout encombre, le ponçage peut commencer. Pensez à bien ranger les meubles, les tapis et la décoration pour éviter les dégâts. Gardez l’œil sur les éventuels clous qui dépassent, quitte à les remplacer si nécessaire. Rebouchez les trous présents sur les lames de bois. Dans le cas où ils seraient abimés, mieux vaut les remplacer.

Afin d’éliminer les rayures, écossez la surface avec du papier de verre, référence 180 ou 240, selon l’éventualité. Pour une grande surface, l’utilisation d’une ponceuse à bande et une bordeuse s’impose. Toutefois, il ne faut pas négliger la protection. Le port d’un masque avec lunette de protection est obligatoire pour se mettre à l’abri de la poussière.

À la fin du ponçage, nettoyez la poussière à l’aide d’un aspirateur et passez-y une serpillère humide. Attendez au moins une journée avant d’entamer la finition, le temps que le sol soit sec.

ponçage parquet

Finition d’un parquet à rénover

Il existe plusieurs options en ce qui concerne la finition sur votre parquet ancien. Vous pouvez par exemple l’huiler ou cirer, ou encore le vitrifier :

  • L’huile procure un aspect soyeux et mat au parquet en plus de subsistance et protection. En optant pour cette technique, vous laissez les veinages visibles, bien que vous teintiez l’huile.
  • Bien odorant, le cirage procure un aspect traditionnel et une brillance durable au parquet. Il le nourrit et le lustre par la même occasion.
  • La vitrification ou le vernissage prend une tournure différente, offrant au parquet un maximum d’étanchéité. Il est recommandé pour les pièces fréquemment utilisées et nécessitant beaucoup d’entretien.

Afin de rendre le parquet plus éclatant, mettez-y de la couleur. Appliquez une teinte selon les règles de l’art, en veillant à ce que les plinthes soient protégées comme il se doit. L’usage d’un adhésif pour peintre est conseillé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *